JOHANA BLANC

 

Why can’t I be you

Ce projet prend son origine dans une collection de tableaux vivants glanés sur internet et mettant en scène des bloggeurs déguisés en Sylvia Von Harden. Dans un premier temps réunis sous forme de dessins à l’encre de Chine dans un livre d’artiste, ce dernier a ensuite constitué la partition d’une peinture murale réalisée à La volonté, dans laquelle je me concentrais sur les motifs des vêtements, évoquant un motif-hommage à la grille comme manifeste de peinture moderniste.